Poisson dans la glace froide au mois de janvier

Radio Ponton #246

Météo de la semaine : on garde le bonnet

Nos prévisions de la semaine passée se sont globalement vérifiées. La Manche a bien été balayée par un fort vent de Nord-Est, le fameux Nordet, qui a bloqué beaucoup de pêcheurs au port.
En Méditerranée, le temps était plus favorable, mais le poisson plus rare. Le froid a fait déserter de nombreuses zones, plusieurs pêcheurs ont fait des pêches maigres, certains même des bredouilles. 
En Atlantique aussi, les pêcheurs ont constaté une migration des poissons, vers les eaux plus chaudes du large. C'est entre Brest et Saint-Jean de Luz que la météo a été la plus favorable, entre dimanche et mardi. Avant l'arrivée du vent, à partir de mercredi.

Casier de la semaine : un dernier tour au Bar ?

Les bars sont restés à portée pour nos pêcheurs, et toujours en appétit. Ils font les réserves avant de passer l'hiver au large. On a donc retrouvé une bonne proportion de dichentrarchus labrax (son petit nom latin) dans les Casiers de mardi et mercredi. Cette semaine encore c'est la bande de Camaret, Pierrick Piesvaux,  François Caradec et Gaël Boennec qui était sur le podium sur ce poisson. 
Les sorties ont ralenti à partir de mercredi mais on a retrouvé quelques pièces en provenance du Bassin d'Arcachon ou de l'Île d'Oléron.

L'anecdote de la semaine : slalom entre les flocons

Cette semaine, la mer est devenue bien plus praticable.
Mais côté route, c'était bien le contraire. Avec des routes gelées à proximité de la côte, de nombreux transports ont été perturbées. Certaines criées ont même dû annuler les ventes de poisson, compromettant toute la chaîne logistique.
Deux points noirs à signaler de notre côté. Tout d'abord un camion bloqué au Mans, avec l'interdiction de circuler. Forcément, c'est celui qui contenait le plus de marchandise. Et ensuite, c'est du côté de la Seine Maritime que le froid a frappé, avec une circulation à l'arrêt à Dieppe et Fécamp. On a donc pas pu profiter des rares pêches de hareng.
 
Les livraisons ont également été chahutées, avec des retards à signaler dans les zones les plus touchées par la neige.
 
Au global, on s'en tire plutôt bien, une proportion réduite de de poisson est arrivée avec une journée de retard. On espère que vous comprendrez la tempête qui a pu toucher votre Casier, avec des changements de dernière minute.
L'avantage de ce froid, c'est qu'on est sûrs de la fraîcheur de conservation ! 
Bar de ligne sur carreaux bleus poiscaille

Et pour la semaine prochaine ?

Prévisions météo : tempête de redoux

Le redoux est annoncé, c'est une belle tempête hivernale qui l'apporte. Elle va s'engoufer dans la Manche, avec des vents soutenus quasiment toute la semaine. Bretagne, Vendée et Charente seront également touchées par du vent et de la houle. Dans ces zones, ce sont les zones abritées et les fenêtres météo que les pêcheurs comptent bien exploiter pour croiser les poissons.
C'est le Pays Basque et la Méditerranée qui semblent les mieux lotis, avec un temps clément quasiment toute la semaine. Mais les montagnes à proximité semblent maintenir des températures bien basses. On croise les doigts pour que le poisson ne parte pas au ski.

L'espèce attendue : les antidépresseurs au menu

Pour la semaine prochaine, on comptera beaucoup sur les espèces présentes à l'abri et les coquillages. Les moules de Groix (Leslie et Julien) et de Fécamp (Frédéric Lenne) se feront une belle place en ces temps de pêche à la coquilles Saint-Jacques réduite. La pêche reste fermée à Saint-Brieuc jusqu'à début février.
 
Les congres, les mulets et les maquereaux sont également attendus, présents dans les zones abritées. Ils seront d'ailleurs les stars de notre passage  aujourd'hui chez François-Régis Gaudry, sur France Inter.
Poisson mulet sur carreaux bleus poiscaille