Daniel Kerdavid

Plangre, ligne - Quiberon

Daniel, c'est notre marin breton qui a presque un accent japonais.
Il est installé depuis deux saisons ligneur à Quiberon pour pêcher exclusivement à l'hameçon, à l'aide de son fidèle Miyabi.
Son navire porte plusieurs fanions et stickers qui évoquent le Japon. Il voue une véritable passion à ce pays, où le poisson est presque une religion.

Il pêche aux alentours de la presqu'île de Quiberon, à la recherche des dorades grises, merlans, lieus jaunes, tacauds et grondins. Daniel tend à laisser les bars tranquilles, on ne peut que saluer cette volonté de limiter la pression sur une ressource fragile.

Les journées sont longues, il faut parfois plusieurs heures de route pour rejoindre les zones de pêche, quand le poisson "écarte" vers le large. Un départ à 04h pour un retour à 18h est assez fréquent.

Chaque jour Daniel pose et relève environ 800 hameçons, appâtés avec un morceau de poisson, de calamar ou un crabe. Il laisse les lignes quelques heures à l'eau et relève dans la foulée. Résultat, aucun poisson abîmé, aucun rejet.

Daniel s'est formé seul à la technique japonaise de l'Ikejime, par Internet, en déchifrant les sites en japonais, l'anatomie des poissons et les vidéos en ligne. C'est une méthode pour abattre le poisson à bord, avec le moins de stress possible pour ce dernier. Elle permet de limiter tous les processus de dégradation de la chair qui se produisent quand le poisson meurt à bord du bateau. Ceci permet de préserver la chair et sa texture, même de la laisser maturer pour voir le goût évoluer.
Il faut absolument goûter la différence de qualité, cuit comme cru c'est marquant.

Pratiquer l'ikejime à bord, sur quasiment toute sa pêche, prend du temps, plus que de simplement ranger le poisson dans des caisses de criée.
Malheureusement, les prix à la criée ne suivent pas forcément. C'est assez frustrant de voir que les efforts de Daniel ne sont pas forcément récompensés à la hauteur de l'investissement qu'il y met au quotidien.

C'est là que Poiscaille intervient ! En garantissant un prix fixe élevé à l'année, Daniel nous a confié avoir passé la première année grâce à nous. On est donc fiers d'avoir été au rendez-vous dès le début pour accompagner cette vocation. Et ça c'est grâce à tous nos abonnés.


On a trouvé un reportage assez complet fait à bord du Miyabi, le bateau de Daniel :

Quelques photos prises par Gabriel, notre livreur tueur de GPS, à bord du Miyabi

Ikejime-poisson-merlan-quiberon

ikejime-dorade-grise-ligne-quiberon

Peche-ligne-daniel-kerdavid

Lieu-jaune-de-ligne-peche-durable-Daniel-Kerdavid

Merlan-de-ligne-ikejime-peche-durable-daniel-kerdavid