Jean Denis et Ondine

Ouessant - Ligne, Casier


On ne pensait pas obtenir si rapidement des produits en direct des îles bretonnes et c'est pourtant Jean Denis et Ondine qui ont été les premiers à nous contacter spontanément au travers du site.

Polyvalence en une journée

Après quelques années au commerce et à la pêche hauturière, Jean Denis saute sur l'occasion de racheter le Finis Terrae et s'installe à Ouessant. Ondine, native de l'île, est à la fois marin sur le navire, récemment diplômée patron à l'école de pêche du Guilvinec et surtout guide conférencière pour faire découvrir l'île d'Ouessant au travers de sa structure Kalon Eusa. Les produits de la pêche sont vendus dans un petit magasin sur l'île pendant les périodes de vacances ou rapatriés par les bateaux qui assurent la liaison avec le continent pour être acheminés vers les criées de Brest et de Concarneau.

Jean Denis pratique trois techniques, parfois dans la même journée. La ligne, toujours tenue à la main, est sa technique de prédilection pour les lieus jaunes et noirs, bars, calamars et daurades roses. Entre deux prospections des courants et têtes de roches, des filets droits sont calés pour diversifier les prises. Chinchards, vieilles, lieus jaunes et autre surprises au rendez-vous. Et à partir du mois d'avril, les casiers sont appâtés pour les homards et les tourteaux, parfois visités par un poulpe gourmand.

Poissons remontés vivants

La ligne traînée dans les courants permet de remonter des poissons vivants à bord, individu par individu. Dans les casiers, Jean Denis a toute liberté de relâcher les petits homards afin qu'ils grandissent quelques mois de plus. Enfin, les filets sont posés au maximum une heure, ceci permet de remettre à l'eau vivantes les prises non souhaitées.

Des espèces à découvrir

Les traditions ont la vie dure sur l'île d'Ouessant et plusieurs espèces trouvent difficilement preneur si bien qu'elles retournent régulièrement dans le courant. C'est le cas par exemple des chinchards, souvent abondants, tant prisés par nos amis japonais et des poulpes qui visitent les casiers pour s'engloutir un tourteau ou un homard avant de rester coincés. La pointe du Finistère, à la croisée des courants, est une zone extrêmement diversifiée, nous avons hâte de vous faire découvrir toutes les espèces peu communes !

Espèces

Bar
Lieu
Dorades
Homard
Poulpe
Techniques
Palangre
Filet
Casier