Julien Mouton

Casiers / Palangres - Cotentin

Avec un père artisan de taxi et une mère sage-femme, rien ne prédestinait Julien à devenir marin pêcheur. Très jeune, il découvre la mer en s’initiant à la voile qui devient rapidement une passion. À l’adolescence il participe aux championnats de France de voile.
Après quelques recherches, il découvre l’existence des lycées maritimes et arrive à convaincre ses parents de l’y inscrire. S’en suit une expérience dans la marine marchande et finalement il décide, malgré les réticences familiales, de se lancer dans la pêche professionnelle.

Père Vonvon, son propre navire

En 2018, il rachète le Père Vonvon à son armateur. Il connait bien le bateau puisqu’il le patronnait les 18 mois précédents. Il devient à 23 ans, le plus jeune patron pêcheur de la Manche. Avec son matelot, ils sortent au minimum 5 fois par semaine pour des marées d’une dizaine d’heures où les 400 casiers sont remontés, réappâtés puis remis à l’eau.

Un pêche ultra sélective, un patron engagé

La pêche au casier est très sélective, les petits spécimens peuvent ressortir ou être remis à l’eau vivants lors de la relève des engins de pêche. Au-delà de sa pratique quotidienne, Julien s’engage en prenant régulièrement la parole publiquement pour promouvoir une pêche durable ou en s’engageant dans des démarches innovantes comme le programme de traçabilité mis en place par les pêcheurs normands.
Vous retrouverez d’ailleurs sur les homards de Julien, une étiquette qui suit le crustacé de la pêche à l’assiette !

Diversification

Les années étant grandement aléatoires pour la pêche au homard, Julien cherche à se diversifier en pêchant à la palangre, raies, grondins, roussettes et autres poissons.
Cette diversification est essentielle pour la pérennité économique de son entreprise mais aussi pour ne pas prélever uniquement une espèce et répartir l’effort de pêche.

Espèces : tourteaux, homards bleus, araignées de mer, raies et poissons de fond