06.11.2017

On en pince pour nos premières langoustines pêchées au casier !

Ce week-end, Daniel Baratier, chef du restaurant Les Déserteurs (Paris XI ème) a été l'un des petits chanceux à tester les toutes premières langoustines Poiscaille. Belles bêtes, hein ?!

 

Elles lui sont arrivées toutes frétillantes en direct de Plouhinec, dans le Morbihan, où Laureline et Alan Jégou les avaient attrapées au casier quelques heures plus tôt.

 

Cette technique (trop peu répandue) consiste à capturer les langoustines dans des nasses garnies d’appât et déposées sur les fonds marins. Attirées par l'odeur, « les demoiselles » pénètrent dans le casier où elles se retrouvent piégées une fois leur festin terminé. On remonte alors tout ce petit monde à bord, sans avoir modifié l'écosystème, sans avoir attrapé plein d'autres espèces au passage, et surtout sans avoir abîmé nos précieux crustacés. Comme c'est une méthode toute douce, on peut même remettre à la mer, intacts, les spécimens ramassés par accident (les trop petits, par exemple) : c'est tout bon ! Et devinez quoi : ça se ressent aussi largement dans l'assiette.

 

L'essai ayant été plus que concluant, il se chuchote que vous pourriez très bientôt retrouver ces jolies langoustines dans notre boutique de Noël... Enfin, si vous êtes sages !