Frédéric Reste est le premier pêcheur du Golfe du Lion à nous avoir fait parvenir ses produits.

Frédéric Reste, pêcheur à Port-la-Nouvelle

Palangre, Filet droit, Trémail - Port La Nouvelle

Frédéric Reste est le premier pêcheur du Golfe du Lion à nous avoir fait parvenir ses produits. Engagé dans une démarche de valorisation de ses captures, il est impliqué avec une dizaine de pêcheurs dans un Groupement d'Intérêt Economique qui assure la distribution et la vente de leurs produits. On est pas peu fiers d'avoir été les premiers à soutenir cette initiative !

La polyvalence Méditerranéenne

Comme beaucoup de pêcheurs en Méditerranée, il pratique plusieurs métiers, en fonction des saisons et de la présence des poissons. Filets droits pour les rougets, trémail pour les soles, daurades et mulets, palangre avec Frédéric Vayssière pour les fameux thons rouges, la polyvalence est de mise.

Pêche de proximité à petite échelle

Au filet, la pêche se fait souvent très proche du port, voire même à sa sortie immédiate. Deux techniques sont utilisées. Les trémails, destinés à la sole, sont calés dans des fonds d'une vingtaine de mètres par tranche de 600 mètres. Pour les filets droits, une technique spécifique à la Méditerranée est utilisée : un premier filet est installé, perpendiculaire à la côte, il sert de barrière que vont suivre les poissons, essentiellement capturés dans un deuxième filet qui encercle l'extrémité du premier. Attention aux mélanges en cas de coup de vent ou de houle non prévu ! Les longueurs de filet sont très inférieures à celles utilisées en Atlantique : 2 à 3 km pour un navire de 9 mètres, c'est souvent trois fois plus côté Océan.

Une conservation optimisée

Frédéric « boaille » les poissons dès que les filets sont relevés, c'est à dire qu'il les plonge dans un mélange d'eau et de glace. Ceci a pour effet de permettre un refroidissement très rapide du poisson, de maintenir sa fermeté et ses couleurs avant l'expédition. On l'a immédiatement constaté sur ses rougets qui étaient fermes et colorés à l'arrivée dans les casiers. Les petits chanceux qui les ont goûté ont bien apprécié !

Et les autres pêcheurs du groupe

Au sein de son groupement, "l'Aude Sauvage", ils sont plusieurs petits pêcheurs unis de Valras à Leucate :

  • En plus de la pêche au thon Rouge, Frédéric Vayssière cale des pots pour en sortir les poulpes de roche
  • Pascal Mathieu le doyen capture les pageots et les daurades royales au filet droit en été lorsque le temps est clément. L'hiver il reste à l'abri dans les étangs salés pour installer les verveux et les pantanes, nasses locales pour capturer les loups, les daurades et les mulets noirs
  • Stéphane Barault à bord du Ness, sort au large avec des filets à grandes mailles pour capturer les raies bouclées qu'il met en ailes à bord au retour de pêche

Espèces : Daurade royale, sar, dorade marbrée, loup, pageot, merlu, thon rouge Techniques : Palangre, Filet

Appel à l'action - Abonnement - Pêcheur 1

Je choisis des poissons, coquillages et crustacés pêchés en France

En m'inscrivant aux Casiers de la mer Poiscaille, j'ai la garantie de déguster des produits de la mer issus de la petite pêche côtière française.

Poiscaille soutient la petite pêche française

Sorties à la journée uniquement. Le poisson est débarqué le jour où il a été pêché, pour un maximum de fraîcheur.

Sorties à la journée uniquement

Le poisson est débarqué le jour où il a été pêché, pour s’assurer de la date de pêche et garantir un maximum de fraîcheur.

Pêcheurs mieux rémunérés. Trente pourcent au dessus des prix du reste de la filière.

Pêcheurs mieux rémunérés

30% au dessus des prix du reste de la filière. Gagner plus tout en réduisant l’effort de pêche, c’est possible.

Pas de chalut, pas de drague. Préservation des fonds marins avec des techniques de pêche douces.

Pas de chalut, pas de drague

Préservation des fonds marins avec des techniques de pêche douces.