Vous pouvez les faire cuire de la même manière que les noix, simplement poêlés au beurre.

Corails de Saint-Jacques poêlés au beurre d'olive

Les corails des noix de Saint-Jacques font débat : certains adorent, d'autres les mettent uniquement en sauce, la texture ne leur plaît pas.

On trouvait aussi ça un peu fade. Jusqu'au test de cette recette.

Ça nous rappelle un peu les foies de volaille.

Ingrédients

  • Une douzaine de corails de Saint-Jacques (équivalent 2kg de coquilles Saint-Jacques)
  • 40g de tapenade noire
  • 20g de beurre
  • Une vingtaine de feuilles d'obione (herbe marine)

Préparation

Mettre les corails de côté, lors de l'ouverture des Saint-Jacques.

La vidéo tutorielle pour ouvrir vos Saint-Jacques, juste en dessous ci-besoin :

Faire chauffer une poêle, avec une bonne noix de beurre. Feu moyen.

Quand le beurre commence à mousser, ajouter l'obione et la tapenade.

Mélanger avec une cuillère en bois.

Déposer vos corails de Saint-Jacques dans la poêle.

Laisser griller 5 minutes sur une face, sans les remuer.

Après les 5 minutes, remuer pour bien les beurrer.

Faire cuire entre 10 et 15 minutes selon vos goûts. Plus il est cuit, plus le corail est ferme. Juste poêlé, il sera plus fondant, pour les amateurs.

Bon appétit moussaillon !

Appel à l'action - Abonnement - Cuisine préparation femme marmite

J'apprends à cuisiner la mer en toute simplicité 🍽

S'abonner aux Casiers de la mer Poiscaille c'est recevoir à la maison des produits de la mer accompagnés de nos tutos et astuces pour un succès garanti.

Savourez l'authenticité : Optez pour nos espèces 100% durables dans l’assiette

Poisson 100% sauvage. Pas d’élevage chez Poiscaille. Huîtres nées en mer. Moules élevées sur cordes.

100% sauvage

Pas d’élevage chez Poiscaille. Huîtres nées en mer. Moules élevées sur cordes.

Valorisation de toutes les espèces de poissons, pour éviter les rejets.

Valorisation de toutes les espèces

On achète toutes les espèces, les connues comme les espèces oubliées, pour éviter les rejets.

Poisson ultra-frais. 72 heures max entre la mer et votre assiette, contre 8 à 10 jours dans la grande distribution.

Produits ultra-frais

72h max entre la mer et votre assiette, contre 8 à 10 jours dans la grande distribution.