Thon rouge de ligne snacké aux graines de sésame et à la sauce soja

Thon rouge snacké au sésame

Ca y est, le Thon Rouge de ligne est de retour. La saison est ouverte.

Ingrédients

  • Un morceau de thon rouge de ligne de Méditerranée
  • Sauce soja japonaise (celle de la maison Yamasa est top !)
  • Beurre de baratte
  • Huile d’olive
  • Graines de sésame

Recette

  • Découper des tranches de thon rouge d’un centimètre maximum d’épaisseur.
  • Avec un pinceau, tartiner légèrement les tranches d’huile d’olive et saupoudrer de graines de sésame. 
  • Faire chauffer une poêle à feu vif avec une noisette de beurre. 
  • Quand la poêle est bien chaude, déposer délicatement les tranches recouvertes de sésame ... 
  • Retourner les tranches au bout de 45 secondes (plus ou moins selon votre appétence pour le mi-cuit !) : 45 secondes sur une face ; 45 secondes sur l’autre face... 
  • Servir immédiatement !
Vous pouvez déguster votre thon snacké au sésame tel quel ou ajouter une pointe de sauce soja et d'huile de sésame...
Bon appétit les Moussaillons !
Appel à l'action - Abonnement - Panier de poisson, coquillage et crustacé

J'apprends à cuisiner la mer en toute simplicité

S'inscrire aux Casiers de la mer Poiscaille, la meilleure manière de découvrir les gestes essentiels de la cuisine des poissons, coquillages et crustacés.

Capture du jour, délice assuré : une fraîcheur inégalée dans l’assiette, pour des repas inoubliables !

Poisson ultra-frais. 72 heures max entre la mer et votre assiette, contre 8 à 10 jours dans la grande distribution.

Produits ultra-frais

72h max entre la mer et votre assiette, contre 8 à 10 jours dans la grande distribution.

Poisson 100% sauvage. Pas d’élevage chez Poiscaille. Huîtres nées en mer. Moules élevées sur cordes.

100% sauvage

Pas d’élevage chez Poiscaille, ainsi on garantit des poissons sans antibiotiques, sans traitement et nourris dans leur environnement naturel.

Valorisation de toutes les espèces de poissons, pour éviter les rejets.

Valorisation de toutes les espèces

On achète toutes les espèces, les connues comme les espèces oubliées, pour éviter les rejets.