Cuisson des Saint-Jacques : à l'huile ou au beurre ?

Voilà une scène classique de l’automne et de l’hiver.
Vous récupérez un Casier de coquilles Saint-Jacques de plongée, complété de 2 kilos supplémentaires pour régaler des proches.
Décoquiller ? Facile grâce à la vidéo de Poiscaille.

Les barbes ? Gérées d’un tour de main grâce à nos conseils.

Mais au moment de saisir les noix à la poêle, la question qui tue : “Tu les cuits à l’huile ou au beurre tes Saint-Jacques ?”
Ca chambre entre les Bretons et Normands “pur beurre” et les Méditerranéens “huile d’olive ou rien”.

Attention à bien plier le débat avant de lancer la cuisson.
Les noix cuisent en quelques minutes, ça serait dommage de les rater à cause de cette discussion.

On se concentre ici sur le résultat gustatif.
Pour les questions de santé, on laisse le sujet aux spécialistes.

Le beurre

Un meilleur goût, un jus parfait pour napper les accompagnements. Mais il brûle si on fait chauffer trop fort.

L’huile

Peu de chance de faire brûler. Mais attention aux éclaboussures bouillantes quand l’eau des noix gicle.

Avec les noix de coquilles Saint-Jacques, le beurre fonctionnera très bien, à condition de ne pas s’éterniser sur la cuisson.

5 minutes pas plus, c’est notre option préférée pour un résultat au top.
Attention à bien mettre votre beurre dans la poêle froide, il va fondre doucement. Quand il commence à frémir posez les noix dans la poêle.

Pour l’huile, même conseil : ne pas faire chauffer à fond avant de mettre les noix dans la poêle, brûlures de gouttes d’huiles garanties.

Et si on mélangeait les deux ?

C’est ce qu’on fait souvent chez Poiscaille. A priori ça n’apporte rien, certains racontent même leur test grandeur nature. L’avantage : mettre tout le monde d’accord, fin du débat.

Alors beurre ou huile, on vous suivra. Une seule règle : cuisson rapide, sans préchauffer la poêle à fond.