La coquille Saint-Jacques durable, ça existe !

Chez Poiscaille, on garnit les Casiers de nos abonnés avec des coquilles Saint-Jacques depuis début octobre. On ne propose que des coquilles pêchées en plongée, à la main par les pêcheurs-plongeurs de notre réseau.

Restez avec nous, on vous explique pourquoi.

Le constat

Les Français raffolent des coquilles Saint-Jacques : 50 000 tonnes sont pêchées chaque année sur nos côtes. Mais savez-vous vraiment dans quelles conditions ?

Cette pêche très réglementée s’effectue majoritairement à la drague, un engin qui racle les fonds, ce qui n’est pas sans conséquences pour l’écosystème. Algues, fragments d’herbiers, étoiles de mer, oursins, etc., le passage de la drague déloge pas mal d’habitants du fond marin.

Pourtant, il existe une technique de pêche vertueuse qui permet de se régaler la conscience 100% tranquille : la pêche en plongée.

La pêche en plongée, c'est quoi ?

🤿  À la force des palmes, en bouteille
La pêche de la Saint-Jacques en plongée est autorisée depuis une vingtaine d’années. Elle est pratiquée par une poignée de pêcheurs, entre Saint-Malo, Saint-Quay-Portrieux et les îles anglo-normandes. Bouteille, palmes, combinaison, casque et lampe frontale quand l’eau est trouble, l'équipement semble lourd et pourtant la pratique est très simple.

0️⃣  Zéro impact sur les fonds
En plongée, les pêcheurs attrapent chaque coquille à la main. Ils n’ont donc aucun impact sur les fonds. Allez si, parfois leur palme touche le fond, et peut déranger une sole ou une seiche :)

🎯 À la pointe de la sélectivité
La pêche à la drague capture des habitants du fond non désirés : étoiles de mer, oursins, coquillages, petits crustacés, etc. Tout ce petit monde repart à l’eau après le tri à bord du bateau, plus ou moins en forme. En plongée, les pêcheurs ne capturent que des coquilles Saint-Jacques. Zéro prise accessoire, aucune coquille cassée. Au pire, quelques coquilles seront remontées et rejetées vivantes après mesure. Impossible de faire plus sélectif.

🦺 Risques très faibles
On parle souvent des contrôles très stricts de la pêche à la coquille Saint-Jacques. Temps de pêche minuté, surveillance par bateau et avion. Le revers de la médaille c'est les accidents. Pressés de vider les dragues et de les remettre en pêche, les marins peuvent se blesser avec ces engins lourds. Certains sont même repartis à la mer avec la drague, le ciré ou le pied embarqué dans la précipitation. Les pêcheurs en plongée quant à eux, sont contraints par les limites des organismes : 2 heures maximum sous l’eau par jour. La pêche en plongée est loin d’être une balade sous marine. Mais la pratique est bien moins risquée.

Et le stock de coquilles Saint-Jacques en France, il se porte comment ?

Chaque année c’est la bonne nouvelle : les stocks de coquilles Saint-Jacques sont en bon état. On atteint régulièrement des records dans l’abondance du fameux coquillage.
On peut donc en pêcher et en déguster sans crainte de voir la ressource s’appauvrir dans les prochaines années.

Je m'inscris aux Casiers de la mer


La coquille Saint-Jacques durable, ça existe !

Chez Poiscaille, on garnit les Casiers de nos abonnés avec des coquilles Saint-Jacques depuis début octobre. On ne propose que des coquilles pêchées en plongée, à la main par les pêcheurs-plongeurs de notre réseau.

Restez avec nous, on vous explique pourquoi.

Le constat

Les Français raffolent des coquilles Saint-Jacques : 50 000 tonnes sont pêchées chaque année sur nos côtes. Mais savez-vous vraiment dans quelles conditions ?

Cette pêche très réglementée s’effectue majoritairement à la drague, un engin qui racle les fonds, ce qui n’est pas sans conséquences pour l’écosystème. Algues, fragments d’herbiers, étoiles de mer, oursins, etc., le passage de la drague déloge pas mal d’habitants du fond marin.

Pourtant, il existe une technique de pêche vertueuse qui permet de se régaler la conscience 100% tranquille : la pêche en plongée.

La pêche en plongée, c'est quoi ?

🤿  À la force des palmes, en bouteille
La pêche de la Saint-Jacques en plongée est autorisée depuis une vingtaine d’années. Elle est pratiquée par une poignée de pêcheurs, entre Saint-Malo, Saint-Quay-Portrieux et les îles anglo-normandes. Bouteille, palmes, combinaison, casque et lampe frontale quand l’eau est trouble, l'équipement semble lourd et pourtant la pratique est très simple.

0️⃣  Zéro impact sur les fonds
En plongée, les pêcheurs attrapent chaque coquille à la main. Ils n’ont donc aucun impact sur les fonds. Allez si, parfois leur palme touche le fond, et peut déranger une sole ou une seiche :)

🎯 À la pointe de la sélectivité
La pêche à la drague capture des habitants du fond non désirés : étoiles de mer, oursins, coquillages, petits crustacés, etc. Tout ce petit monde repart à l’eau après le tri à bord du bateau, plus ou moins en forme. En plongée, les pêcheurs ne capturent que des coquilles Saint-Jacques. Zéro prise accessoire, aucune coquille cassée. Au pire, quelques coquilles seront remontées et rejetées vivantes après mesure. Impossible de faire plus sélectif.

🦺 Risques très faibles
On parle souvent des contrôles très stricts de la pêche à la coquille Saint-Jacques. Temps de pêche minuté, surveillance par bateau et avion. Le revers de la médaille c'est les accidents. Pressés de vider les dragues et de les remettre en pêche, les marins peuvent se blesser avec ces engins lourds. Certains sont même repartis à la mer avec la drague, le ciré ou le pied embarqué dans la précipitation. Les pêcheurs en plongée quant à eux, sont contraints par les limites des organismes : 2 heures maximum sous l’eau par jour. La pêche en plongée est loin d’être une balade sous marine. Mais la pratique est bien moins risquée.

Et le stock de coquilles Saint-Jacques en France, il se porte comment ?

Chaque année c’est la bonne nouvelle : les stocks de coquilles Saint-Jacques sont en bon état. On atteint régulièrement des records dans l’abondance du fameux coquillage.
On peut donc en pêcher et en déguster sans crainte de voir la ressource s’appauvrir dans les prochaines années.

Je m'inscris aux Casiers de la mer