Les poissons du mois de février

Pas de saison dans le poisson (ou presque). Ça ne pousse pas comme les légumes avec un cycle prévisible. Si on veut consommer durable on doit d'abord choisir ses produits de la mer en fonction de la technique de pêche.  Et chez Poiscaille, c'est notre priorité.

Alors pas question de tomber dans les affirmations de début de mois, on préfère vous décrire chaque fin de mois ce qui s'est passé côté marée.

La météo des pêches, en février

La météo n'a pas été bonne moussaillon. Sur les applis de nos pêcheurs on a enregistré des gros coups de vent, des grosses dépressions empêchant les bateaux de sortir du port. Trop dangereux.
Ils nous ont rapportés que cette météo défavorable aux sorties en mer a eu un réel impact sur les espèces qui fréquentent nos côtes.

Et si c'était le retour de l'adage "il n'y a plus de saisons !" ?

Qu'a-t-on retrouvé au bout des lignes, dans les filets, dans les casiers des pêcheurs qui remplissent chaque semaine les Casiers ?

Roulement de tambours... Voici les espèces phare de février, dont les abonnés à nos Casiers ont pu profiter.


Les sardines
Pêchées à la bolinche sur les côtes de Saint Jean de Luz, par Imanol et Philippe. Nos pêcheurs Basques ont fait de belles prises pendant la nuit, grâce à une mer calme entre deux tempêtes et une eau qui commence à se réchauffer.


La coquille Saint-Jacques
La mauvaise météo a empêché pas mal de bateaux de sortir, mais les plongeurs peuvent se rabattre sur des zones protégées.

On pense à la Rance, en baie de Saint-Malo, pour Tomy et Laurent.

Côté Saint-Quay Portrieux, Victor Coutin profite de la Baie de Saint-Brieuc et de ses spots secrets avec des coquilles de gros calibre.



Les huîtres
Nos ostréiculteurs continuent à nous envoyer de belles huîtres, 100% nées et élevée en mer.  

Elles ont permis de remplir les Casiers de nos abonnés, même lors des fortes tempêtes. Jusqu'à fin avril, on va se régaler, c'est le meilleur moment de l'année pour les consommer. Nos favorites du mois de février, celles de Tifenn et Jean-Noël Yvon, en direct de la Ria d'Étel (Morbihan).



Le poulpe de roche
Pêché au casier en Bretagne ces trois derniers mois, il pointe le bout de ses tentacules en Méditerranée, où il est pêché au pot.



Le mulet
C'est l'un des seuls poissons qui se réfugie dans des eaux abritées en cas de tempête : les pêcheurs peuvent donc y aller et assurer un débouché même quand les sorties au large sont compromises.

Le mulet est pêché au filet de nuit en Méditerranée, mais aussi en Charente et en Vendée. Les filets sont souvent posés quelques minutes, et le poisson remonté encore vivant. Les pêcheurs de mulet stars du mois février sont Ghislain Hardiville et Sylvain Inghilleri.

Les nouveaux pêcheurs dans le réseau poiscaille

Grâce au tour de France de notre équipe approvisionnement en fin d'année 2021, on accueille de nouveaux pêcheurs dans le réseau en février. Leurs poissons, coquillages et crustacés nous viendront de : Boulogne sur mer, Noirmoutier, et Saint-Raphaël. On continue de se rapprocher des pêcheurs Corses pour trouver des solutions pour récupérer leur pêche et l'acheminer vers nos ateliers... Affaire à suivre !