Moules de Locquémeau pochées nature

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une façon simple de déguster vos moules. Cuisson dans de l’eau bouillante, sans artifices, pas de blabla, pas de chichi, de l’eau et des moules, rien de plus, rien de moins.

Ingrédients

  • de l’eau
  • des moules


Ustensiles

  • une casserole large
  • un écumoire


Préparation

Remplissez le fond d’une casserole d’eau pour que vos moules soient baignées entièrement. Faites chauffer l’eau jusqu’à ébullition, puis réduisez légèrement le feu pour que l’eau ne s’évapore pas trop rapidement.

Préparez les moules en grattant le coquillage à la main et en ébarbant la moule de la mèche qu’elle laisse dépasser (appelée donc la barbe).

Certaines moules restent ouvertes, sont-elles consommables ?

Vous avez sans doutes déjà entendu dire qu’une moule qui reste ouverte ce n’est pas bon signe. Ce n’est pas toujours le cas. Aidez-la à se refermer en la fermant à mains nues, elle n’a peut-être plus la force de contracter son muscle pour fermer sa coquille. Vous pouvez aussi lui faire couler de l’eau dessus et la voir se refermer dans votre main. Si la moule reste ouverte, inspectez l’intérieur : si elle est encore jolie, qu’il y a encore du mucus et que rien ne vous semble anormal, alors elle est comestible et juste trop fatiguée pour se refermer. Autrement c’est qu’elle est morte et il vaudrait mieux que vous la jetiez plutôt que de vous laisser tenter par une intoxication alimentaire.


Un fois l’eau portée à ébullition, jetez vos moules à l’eau, et laissez-les cuire 5 minutes en surveillant, le temps que l’eau bouillante les fasses s’ouvrir à nouveau. Vous devriez voire apparaitre une légère coloration qui va du blanc crème au orange bien prononcé.

Quand vos moules sont cuites, attrapez votre écumoire et sortez les de l’eau bouillante.  Laissez-les reposer dans le récipient de votre choix. À déguster simplement, telle quelle, à peine sorties de l’eau ou à conserver au frais pour accompagner un plat.

Bonne appétit moussaillon !