Fabrice Leblond, pêcheur à Saint-Vaast

Fabrice est un petit nouveau du réseau Poiscaille. Et il a déjà tout compris à notre mentalité ! Un pêcheur ordonné, rigoureux et d’une grande générosité, comme on a pu le voir lorsqu’il nous a invités chez lui. Il a entendu parler de nous via son fils, qui est matelot sur un autre bateau qui travaille avec nous, le Balbuzard de Jacky ! Il saute le pas et nous rejoint en été 2022. Fabrice ne vendait ses poissons qu’à la criée. Il ne faisait pas de vente directe, et n’a pas d’atelier de transformation. Bien qu’à la retraite, il a donc décidé de se tourner vers nous pour valoriser ses produits et les faire connaître dans la France entière.

D’un rêve d’enfant à la réalité du terrain

Depuis tout petit, Fabrice est un passionné de pêche. C’est grâce au voisin de ses parents, un ancien ligneur sur un petit bateau à Saint Vaast, que son amour pour la pêche est né. Après avoir embarqué régulièrement avec son voisin au cours de son enfance, Fabrice décide de se lancer dans le métier en 1982. Il commence en tant que matelot sur un chalutier, puis sur un gros palangrier. Fabrice se lance ensuite dans l’aventure en solo en 1989 avec un petit bateau de 6,99m. Il se heurte d’abord  à quelques difficultés. Il changera de bateau en 1998 et achètera le bateau avec lequel il pêche maintenant à la ligne: le Jean-Elise. C’est un bateau de 6,30m, plus rapide, sur lequel il pêche seul à la ligne. Mais la pêche n’est pas la seule passion de ce pêcheur au grand cœur: il secourt également ceux qui en ont besoin sur le bateau de la SNSM.

Le dernier soldat de la ligne à Saint Vaast

Fabrice pêche à la canne, et la manie bien. Il est maintenant le dernier des 25 ligneurs ayant exercé à Saint Vaast ! Chez Poiscaille, on fonce pour le soutenir ! D’autant qu’il incarne à merveille notre mentalité: un pêcheur rigoureux, avec une méthode de pêche non destructive, qui cible notamment le mal-aimé maquereau. Et qui sort moins en mer depuis qu’il travaille avec nous !
Grand fan des levers de soleil à la mer, Fabrice sort tard dans la nuit ou tôt le matin: il est peu friand des marées de l’après-midi. Vous pourrez d’ailleurs voir le soleil se lever sur l’eau avec lui en le suivant sur TikTok !
Fabrice pêche différentes espèces selon la saison. De janvier à mai, c’est le lieu jaune, dans les épaves, qu’il cible majoritairement. Il s’attaque ensuite un peu aux bars, et au maquereau, jusqu’à fin novembre, avant d’avoir un repos bien mérité durant le mois de décembre.

Objectif atteint pour Poiscaille : un pêcheur heureux, ayant plus de temps pour sa famille, mieux rémunéré et ciblant une espèce sous-estimée !

La petite histoire

En 2015, Fabrice se blesse à la main et on lui pose un plâtre. Écoutant l’appel de la mer plutôt que les médecins, il continue de naviguer et perd son plâtre pendant une marée, en remontant du poisson.
Quelle ne fut pas sa surprise de repêcher son plâtre le lendemain, presque au même endroit !

🐟 Espèces retrouvées le plus souvent chez Poiscaille: Maquereau, lieu jaune, bar…
🎣 Techniques de pêche : Canne, palangre…