Passage en collecte LITA.co, financez la pêche durable par ici. 💸flèche droite

Délia Bernardi, pêcheuse à Arcachon

Délia s'est intéressée à Poiscaille pour les convictions que nous prônons la valorisation de la petite pêche et des méthodes douces. Elle a même fait embarquer Charles Braine dès le début, l’un des fondateurs de Poiscaille. C’est lui qui l’a ensuite convaincu de nous rejoindre.

Ce n'est pas la femme qui prend la mer, c’est la mer qui prend la femme

La pêche, Délia est tombée dedans petite. A 2-3 ans, elle va déjà en mer avec son papa, pêcheur. Enfant, elle passe son temps sur le port et, adolescente, se fait de l’argent de poche en embarquant. D’ailleurs, ce n’est pas la seule à être tombée dedans : toute la famille est dans la pêche : ses 3 autres frères et sœurs, ainsi que son beau-frère et sa belle-sœur. En 2011, Délia gagne son premier bateau aux enchères, un petit bateau de 4,80 mètres : YOUPI ! C’est d’ailleurs son nom. Mais le bateau est trop petit, et elle en achète un plus grand à son papa, qu’elle nomme d’après lui, le Vieux Jojo. D’abord à la palourde pendant 10 ans, elle se tourne vers la pêche, au filet. Elle devient ainsi la seule pêcheuse de poisson du bassin. Rien que ça ! Elle est alors contrainte de changer de bateau, car le Vieux Jojo n’était plus en bonne santé : elle achète à un autre pêcheur du réseau, Briac, un chaland ostréicole, modifié pour la pêche.

Pêche douce, qualité extra

Délia pêche à la « trempe ». La trempe est une technique qui consiste à mettre les filets à l’eau pendant une durée très courte, une trentaine de minutes, à des endroits précis selon les marées, en encerclant les bancs de poissons. Elle y pêche des bars, des dorades marbrées, grises ou royales, mulets, rougets et d’autres espèces qui peuplent le fameux bassin d’Arcachon. Mettre ses filets dans l’eau si peu de temps garantit des prises d’une qualité exceptionnelle. Tout étant remonté vivant à bord, les poissons non désirés sont remis à l’eau vivants, le top pour une petite pêche durable comme nous la promouvons chez Poiscaille !

Pêcher moins, promouvoir plus, vendre mieux

Délia souhaite réaliser une pêche durable et raisonnée. Elle prélève donc la ressource de manière modérée, et doit bien la valoriser pour assurer son équilibre financier. Ainsi, Délia met en avant la vente en circuits courts : elle propose de la vente directe et promeut les produits de sa pêche sur sa page Facebook. Véritable porte-parole de Poiscaille, vous avez forcément déjà vu Délia dans un des nombreux reportages pour lesquels elle a été interviewée pour expliquer et promouvoir la petite pêche. Elle participe également à plusieurs marchés dans les environs d’Arcachon. Pour les chanceuses et chanceux qui passent leurs vacances dans ce joli coin, foncez ! Une façon de prolonger votre abonnement Poiscaille même en congés. Page Facebook : https://www.facebook.com/deliavieuxjojo

La petite histoire :

Délia pêche toujours avec ses deux chiens à bord, dont un petit, mélange entre un yorkshire et un shitsu. À la rentrée au port, le chien fait toujours le petit chef et aboie à l’avant du bateau. Mais un jour de mauvais temps, Délia ne l’entend pas. Quelque chose cloche, Délia se rend compte que le chien n’est plus sur le bateau. Paniquée, elle repart en mer à sa recherche. Elle l’aperçoit alors sur la plage, jouant avec les gens. Il était tombé à l’eau sur le retour, proche de la plage, et avait rejoint le rivage à la nage. Plus de peur que de mal !

🐟 Espèces retrouvées le plus souvent chez Poiscaille : dorade marbrée, dorade grise, bar, mulet, daurade royale, rouget

🎣 Techniques de pêche : Filet

Je m'inscris à Poiscaille